AccueilSites webDeepL : la meilleure alternative à Google Translate

DeepL : la meilleure alternative à Google Translate

Si vous remarquez une faute d’orthographe, vous pouvez nous la signaler en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci !

Je ne sais pas si vous utilisez souvent Google Translate, l’outil de traduction de Google, mais même si c’est un outil bien pratique, il est loin d’être parfait. Les traductions sont souvent très littérales et manquent souvent le sens réel d’un texte ou d’une phrase…

Mais cela reste cependant un outil bien utile pour essayer de comprendre des mots ou des phrases dans d’autres langues.

Depuis quelque temps, il existe cependant une alternative de très grande qualité à Google Translate : DeepL.

C’est le site Linguee, spécialisée dans les traductions contextuelles, qui est à l’origine du projet. DeepL est basé sur un réseau neuronal bénéficiant des milliards de traductions contextuelles disponibles dans les bases de données de Linguee. Pour faire tourner ce réseau neuronal, DeepL fonctionne à l’aide du 23e superordinateur le plus puissant du monde, basé en Islande et capable de réaliser plus de 5 100 000 milliards d’opérations à virgule flottante par seconde (5.1 pétaFLOPS), une vraie machine de guerre. Cet ordinateur est assez puissant pour traduire un million de mots en moins d’une seconde.

Afin de lancer leur service, les gars de chez DeepL ont lancé une étude de comparaison entre les principaux outils de traduction disponibles en ligne : Google Translate, Microsoft Translator, Facebook et DeepL Translator. 100 phrases ont été traduites avec ces 4 outils et soumises à des traducteurs professionnels et les résultats sont sans appel (tout en gardant en considération que c’est DeepL qui a mené l’étude).

Actuellement, DeepL fonctionne avec 7 langues (et donc 42 combinaisons de traductions) : français, anglais, allemand, espagnol, italien, polonais et néerlandais… mais ses réseaux neuronaux travaillent déjà sur d’autres langues…

Bref, moi qui utilise régulièrement des outils de traduction dans mon travail, je n’ai pas trop de problèmes pour traduire l’anglais, mais concernant l’allemand c’est une autre paire de manches. Et bien, le résultat est très clair. Alors que souvent Google me sort des traductions imbitables, DeepL donne de très bons résultats, qui sans être parfaits, permettent au moins de comprendre le texte… par exemple avec cet extrait d’article sur l’Oktoberfest :

L’extrait original :

La traduction Google Translate :

La traduction DeepL :

Après quelques semaines d’utilisation, j’ai définitivement adopté DeepL ! N’hésitez pas à conserver ce site dans vos favoris pour vos prochains besoins de traduction !

DeepL dispose désormais d’une application gratuite pour votre ordinateur.

DeepL

Article mis à jour le 26 mai 2021 par Byothe

Byothehttps://byothe.fr
Papa quadra fasciné par le web, je passe une grande partie de mon temps à faire de la veille pour vous dégoter les meilleures actus.Trucs et astuces, humour, sites web et high-tech constituent l’essentiel des sujets que je souhaite traiter ici… mais je ne manquerai pas de vous proposer des bons plans glanés çà et là sur la toile…

Articles similaires

3 COMMENTAIRES

  1. Oui, excellent. Je l’utilise depuis déjà 3 mois (au moins). Par contre, ça manque d’extensions dans Chrome ou autre. J’utilise Deep Translator comme extension Chrome mais c’est loin d »être parfait question ergonomie. Dans le menu contextuel, « Translate this… » ne traduit pas toute la phrase sélectionnée si elle dépasse 2-3 lignes et la notification (dans Linux en tous cas) ne peut pas être sélectionnée ni copiée. Par contre, cliquer sur l’icône Deep Translator en haut à droite est plus utilisable mais pas très esthétique et là encore, il ne traduit pas l’ensemble du texte sélectionné (enfin, pas toujours). À améliorer donc. Je pense que d’autres vont apparaître car les API sont gratuites.
    Je viens de découvrir une extension multi-plateformes du nom de Mate Translate. Très complète, très efficace et ergonomique mais hélas commerciale. J’ai cherché mais je n’ai pas trouvé quel moteur de traduction elle utilise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Newsletter

Abonnez-vous, et recevez chaque lundi un résumé de l’actu du web

Dernières news

Au hasard

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :