clavier brydge

Article mis à jour le 24 janvier 2021 par Byothe

Depuis quelques années, je suis très dépendant de ma tablette Surface Pro dès que je suis en déplacement ou en vacances. C’est un outil très pratique puisqu’il prend encore moins de place qu’un ordinateur portable et je l’utilise donc quand je ne suis pas chez moi pour travailler ou m’occuper de ce blog.

Si le clavier physique proposé par Microsoft (Type Cover) est plutôt malin puisque très peu encombrant, il dispose à mes yeux d’un inconvénient de taille : pour l’utiliser, il faut déplier la béquille à l’arrière de la tablette afin de pouvoir la maintenir. Si ce n’est pas vraiment un problème lorsque vous travaillez sur une table ou un bureau, cela devient un vrai handicape lorsque vous devez vous installer sur une surface qui n’est pas plane et dure…

Du coup j’ai essayé de regarder ce qui se faisait en matière de clavier pour tablette et notamment pour Surface Pro… et je suis tombé sur Brydge qui transforme votre tablette en PC portable… et j’ai voulu tester ! D’ailleurs, je n’ai trouvé aucune alternative similaire pour Surface Pro !

clavier brydge 6
La béquille de la Surface Pro

Brydge 12.3 Pro+ le clavier pour Surface Pro

Il existe plusieurs modèles de clavier Brydge, mais celui qui j’ai pu tester est la version Brydge 12.3 Pro+ compatible avec les Surface Pro 4, 5, 6 et 7. Si vous souhaitez un clavier pour iPad, il existe différents modèles similaires et adaptés aux différents modèles de la tablette d’Apple.

En ouvrant la boite d’emballage du clavier, on constate immédiatement que l’on se trouve en présence d’un produit haut de gamme, de grande qualité. Les finitions sont impeccables et les matériaux semblent robustes.

Pour utiliser le clavier, il vous suffit de positionner votre tablette dans les deux petites mâchoires situées de part et d’autre du clavier et qui permettent de solidariser les deux appareils. Allumez le clavier en pressant sur la touche “Fn” et la touche “Del” pendant une poignée de seconde. Si c’est votre première utilisation, vous aurez besoin d’appairer le clavier avec votre ordinateur et cela se fait très simplement.

L’un des intérêts premiers de ce clavier est qu’il permet de se passer de la béquille de la Surface pro. Une fois en place, la tablette est solidement tenue par le clavier et il est possible de la positionner de 0 (fermée) à 180°. Les positions intermédiaires ne provoquent aucun déséquilibre, le poids relatif du clavier (662g) permet de maintenir solidement la Surface Pro. À titre de comparaison, la Type Cover de Microsoft pèse (310g).

Du coup, en vous passant de la béquille, vous pourrez travailler beaucoup plus confortablement avec votre tablette sur les genoux ou dans votre lit, par exemple.

Une fois allumé, le clavier se comporte comme les claviers que vous avez l’habitude de retrouver sur un ordinateur portable. Il est confortable, silencieux et dispose de 3 niveaux de rétroéclairage.

Lorsque vous n’utilisez pas votre clavier, celui-ci se met en veille au bout de 15 minutes afin d’économiser sa batterie. D’ailleurs, la batterie affiche une autonomie assez sympa de 40h en utilisation avec rétroéclairage. Pour suivre le niveau de la batterie, il suffit de se rendre dans la partie consacrée aux appareils Bluetooth dans les paramètres de Windows.

Tout comme avec les claviers Microsoft, un système d’aimant va mettre en veille ou réveiller votre Surface Pro lorsque vous fermez ou ouvrez votre clavier…

Enfin, le pavé tactile est d’une dimension tout à fait honorable et permet d’utiliser les fonctionnalités gestuelles de Windows pour effectuer certaines actions comme zoomer, faire défiler, revenir au bureau, ouvrir Cortana… Le pavé tactile peut être désactivé en appuyant sur “Fn” + “Alt”.

Seul gros point noir de la version Surface Pro du clavier Brydge, c’est qu’il n’existe qu’en version QWERTY. Cela peut être un vrai frein pour certains, mais si comme moi vous n’avez trouvé aucune alternative viable à ce très beau clavier, vous pouvez investir quelques euros dans des étiquettes permettant de transformer votre clavier en AZERTY (on en trouve aujourd’hui de très bien).

Au niveau du prix, le clavier bien que cher dans l’absolu, affiche un prix légèrement inférieur à celui des claviers Microsoft pour Surface Pro. En effet, le modèle Brydge 12.3 Pro+ affiche un prix catalogue de 169.99€ contre 179.99€ pour le clavier Microsoft.

Caractéristiques du clavier Brydge 12.3 Pro+

  • Compatibilité : Surface Pro 4, 5, 6 et 7
  • Dimensions : 29.2cm x 20.1cm x 0.7cm
  • Poids : 662 grammes
  • Couleur : Argent ou Noir
  • Rétroéclairage des touches : 3 niveaux d’intensité
  • Connectivité : Bluetooth 5.0
  • Recharge : via USB C
  • Autonomie : 40h avec le rétroéclairage allumé (beaucoup plus sinon)
  • Disposition du clavier : QWERTY
  • Pavé tactile : multi-touch

Conclusion

La gamme de claviers Brydge est une vraie belle découverte pour toute personne qui souhaiterait transformer sa tablette en ordinateur portable. Confortable, solide et bien fini ce clavier est une vraie réussite. La version pour Surface Pro que j’ai eu la chance d’essayer m’a convaincu à tous les points de vue et il est clair que j’aurai désormais du mal à revenir à mon ancien clavier Type Cover Microsoft ! Seul bémol : l’absence de version AZERTY qui pourrait en rebuter certains, mais qui peut se contourner à l’aide de stickers.

Bref, si vous ne souhaitez pas sacrifier votre confort d’utilisation au profit de la mobilité, le clavier Brydge est un très beau produit.

Si vous remarquez une faute d’orthographe, vous pouvez nous la signaler en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci !

EN RÉSUMÉ...
Aspect
Fonctionnalités
Autonomie de la batterie
Qualité du produit
Prix
Pas d'AZERTY
Article précédent5 sites gratuits pour tirer au sort des cadeaux ou organiser un Secret Santa
Article suivantLe top 8 des technologies insolites à mettre dans une chambre
Papa trentenaire fasciné par le web, je passe une grande partie de mon temps à faire de la veille pour vous dégoter les meilleures actus. Trucs et astuces, humour, sites web et high-tech constituent l’essentiel des sujets que je souhaite traiter ici… mais je ne manquerai pas de vous proposer des bons plans glanés çà et là sur la toile…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here