AccueilPartenairesMétavers, entre espoirs et défis techniques

Métavers, entre espoirs et défis techniques

Si vous remarquez une faute d’orthographe, vous pouvez nous la signaler en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci !

Le métavers fait de plus en plus parler de lui. Nouvelle forme de réseau social totalement immersif au monde digital parallèle au nôtre, il invoque une multitude de choses dans l’esprit des spécialistes comme des néophytes. Décrit comme une révolution aussi grande que la diffusion d’Internet dans le monde, le métavers changera nos habitudes et notre quotidien d’une façon inimaginable, à l’image des jeunes dans les années 1990 décrivant Internet dans cette vidéo.

Pourtant, les défis techniques sont nombreux. Le métavers aussi vaste que notre monde ressemble à de la science-fiction pour le moment, et ce, malgré les déclarations et l’engouement des acteurs du milieu.

Analyse d’un monde numérique qui se heurte au monde matériel.

Le jeu vidéo, précurseur et laboratoire de la réalité virtuelle et augmentée

À l’avant-garde de la recherche et du développement pour la réalité virtuelle et la réalité augmentée, le monde vidéoludique a déjà entamé le grand virage des supports. La popularité des casques VR et leur accessibilité toujours plus grande contribuent au développement de ce qui n’est encore qu’un marché de niche pour l’immense industrie que représente le jeu vidéo.

casque vr metavers
Les casques de réalité virtuelle sont déjà utilisés quotidiennement par des joueurs de jeux vidéo
Photo par fill, CC0

Pour autant, l’augmentation de l’offre pour les jeux à réalité virtuelle ainsi que la multiplication des concurrents sur le matériel prouvent la bonne santé de ce pan de l’industrie vidéoludique. De plus, les succès de Pokémon Go, jeu en réalité augmentée, et de Rec Room pour la réalité virtuelle, encouragent les acteurs à continuer sur ce chemin.

Pour la plupart des développeurs comme des éditeurs, le casque remplacera l’écran dans les standards du jeu vidéo un jour ou l’autre. Allant dans ce sens, il est alors naturel de penser que l’écran disparaîtra définitivement pour les jeux vidéo comme pour surfer sur Internet, et fera place au casque, aux gants et à la combinaison haptique de la réalité virtuelle.

Le métavers, entre réalité virtuelle et réalité augmentée

Dans le métavers tel qu’il est décrit par la plupart des spécialistes, pouvoir déambuler dans une boutique virtuelle qui s’adapte à nos choix sera possible. Se balader avec votre famille ou vos amis pourtant à des milliers de kilomètres aussi. Tout passera par des instruments censés transformer la navigation sur Internet pour la rendre aussi intuitive que marcher ou ramasser un objet. Vous voulez choisir un article ? Il vous suffira de le prendre. Le gant haptique se chargera de simuler le sens du toucher pour que cet objet numérique paraisse bien réel entre vos doigts. Des salons de discussions pourront avoir l’allure numérique de véritable salon. En somme, les possibilités sont infinies. 

Le métavers sera donc une réalité parallèle à la nôtre, mais elle pourra aussi également s’imbriquer dans la réalité. La réalité augmentée permettra donc en théorie de sélectionner les articles en solde dans une boutique pour qu’ils soient en surbrillance ou encore traduire en temps réel un écriteau que vous êtes en train de lire comme avait tenté de le faire Google avec ses Google Glass, un objet probablement sorti trop tôt. 

La fluidité de nos interactions avec le métavers passera donc par des instruments. Le casque de réalité virtuelle ou les lunettes de réalité augmentée pour la vue, le gant haptique pour le toucher, etc.

metaverse oculus
Le métavers est la création d’un nouveau monde numérique, mais il sera soutenu par une armée de serveurs et de supercalculateurs
Photo par Achinbm, CC0

Pour autant, si le casque à réalité virtuelle est déjà largement utilisé dans le monde vidéoludique, les autres instruments n’en sont qu’au stade du prototype. Sans parler des capacités nécessaires pour créer un monde numérique aussi vaste.

Des problèmes techniques qui dépassent notre savoir actuel

Si le métavers est encore loin d’atteindre les sphères du grand public, c’est qu’il n’est pas prêt de voir le jour sous la forme imaginée par Mark Zuckerberg et le groupe Meta. Les premiers gants haptiques sont censés arriver en 2022 sur le marché. Mais on est loin de la sensation du toucher d’une main. Très loin.

Les équipes de recherches du groupe Meta ont quant à elles révélé que le développement d’un véritable gant haptique se compte en années. La combinaison haptique est à un stade plus avancé, mais est encore loin de pouvoir être mise sur un marché de grande consommation. Plus encore, la capacité matérielle pour stocker toutes les informations d’un métavers aussi vaste et riche que notre réalité n’existe tout simplement pas à l’heure actuelle.

Malgré la mode des NTFs ou encore des cryptomonnaies, autant de technologies parfaitement compatibles avec le métavers, le monde numérique n’est pas prêt d’être aussi accessible que notre page internet sur un ordinateur ou un smartphone.

Article mis à jour le 11 mars 2022 par Byothe

Byothe
Byothehttps://byothe.fr
Papa quadra fasciné par le web, je passe une grande partie de mon temps à faire de la veille pour vous dégoter les meilleures actus.Trucs et astuces, humour, sites web et high-tech constituent l’essentiel des sujets que je souhaite traiter ici… mais je ne manquerai pas de vous proposer des bons plans glanés çà et là sur la toile…

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Newsletter

Abonnez-vous, et recevez chaque lundi un résumé de l’actu du web

Dernières news

Au hasard

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :